arketing

LE ARKETING

« La laideur se vend mal » Raymond Loewy.

Suite à la participation à un séminaire sur l’histoire de la publicité et l’évolution de cette discipline, j’ai réalisé un supplément fictif de la Revue Influencia.

Intitulé Le Arketing, quand l’art se met au service de la publicité, ce support journalistique tente d’expliquer les motivations des marques à intégrer des références artistiques ou à détourner l’art dans une finalité marketing.

Vous pouvez consulter le supplément en cliquant ici